Une idée... une suggestion ?
Votre avis m'intéresse !
   
     
   
     
       
 
Suite à de nombreuses demandes voici quelques informations sur le métier de pilote, la carrière et les façons d'y accéder.
Ces renseignements, donnés de manière informelle, ne sont pas nécessairement actualisés et il convient de s'adresser, en tout état de cause, aux organismes officiels.
Quelques idées sur le métier
   
 
Le métier de pilote de ligne c'est à la fois:

Piloter un avion, c'est-à-dire agir sur les commandes de vol, et mettre en oeuvre les systèmes de l'avion de manière à conduire celui-ci sur la bonne trajectoire (action à court et moyen terme)

Transporter des passagers ou du frêt du départ vers la destination, en toute sécurité, c'est-à-dire prendre des décisions qui touchent à l'économie du vol (choix de la quantité de carburant, de la route, de l'altitude, de la répartition du chargement etc...)

coordonner le travail de l'équipage qui est sous ses ordres (pour le Commandant de bord)

être un cadre de sa Compagnie aérienne, c'est-à-dire la représenter au plan commercial et au plan de son image, et, d'une manière générale, être délégataire de la Direction de la Compagnie. A l'étranger, c'est aussi, avec l'équipage, véhiculer l'image de son pays.

Communiquer, souvent en Anglais, avec les contrôleurs de la circulation aérienne, les passagers, les autorités des différents pays et, bien sûr, avec l'équipage.

être un technicien spécialisé, c'est-à-dire, à partir d'une culture générale technique et scientifique, connaître et comprendre les outils utilisés (l'avion et ses systèmes), leur environnement, la météorologie, l'aérodynamique, la mécanique du vol etc... De fait, c'est avoir des connaissances et une culture aéronautiques approfondies. C'est réaliser avec l'équipage les procédures normales de vol et, souvent aussi, les procédures particulières en cas de panne d'un système de bord.

Appliquer et respecter une réglementation et des consignes complexes.

Maintenir une aptitude physique et mentale (contrôlée par visite médicale annuelle ou semestrielle).

Maintenir sa compétence tout au long de la carrière, c'est-à-dire se recycler et s'entraîner régulièrement, mais aussi être contrôlé, 3 fois par an, sur ses compétences.

Avoir un rythme de travail irrégulier, c'est-à-dire travailler éventuellement le week-end et avoir alors des repos en semaine, travailler souvent aux heures des repas, courir en permanence après l'horaire, en particulier sur réseaux moyens-courriers, travailler parfois des nuits entières, sur les réseaux longs-courriers connaître 6 ou 8 fois par mois les décalages horaires, ainsi que les changements de climats.

Survoler le monde, et profiter de certaines escales, quand la fatigue le permet, pour découvrir les pays et les gens.

Changer d'équipage à chaque vol, c'est-à-dire de collègue de travail, et voler indifféremment sur n'importe quel avion du type sur lequel on est qualifié.
 
Les capacités requises
 

Très schématiquement il faut, pour l'exercice du métier, réunir les savoirs et capacités suivantes:

une culture générale technique et scientifique (niveau terminale S)
une aptitude physique et mentale (un bon équilibre physique et mental, gage d'une aptitude physique au métier): Les critères médicaux sont disponibles auprès de l'administration de l'Aviation Civile (la myopie n'est plus rédhibitoire de nos jours, mais le daltonisme peut l'être)
des capacités intellectuelles liées aux tâches de pilotage, qui sont par nature dynamiques (l'avion ne s'arrête pas, les postes radio continuent d'émettre etc...): En situation dynamique il faut être capable de calculer, lire, avoir une bonne représentation spatiale, etc... tout en réalisant les actes de pilotage et en maintenant une bonne disponibilité mentale et une bonne communication avec les autres et avec les systèmes. Ces capacités sont évaluées dans le processus de sélection par des tests scientifiques.
des capacités à conduire de manière sûre et efficace un processus opératoire (capacités cognitives): Elles sont également évaluées dans le processus de sélection par des tests psychotechniques.
Comprendre et parler correctement l'Anglais.

 
Les différentes licences et qualification de pilote
 
Dans l'ordre croissant des prérogatives qui leur sont associées on trouve:
 
PPL
 
La licence de pilote privé (PPL), qui permet de voler sur petits avions, selon les règles de vol à vue, et d'emmener des passagers gratuitement. On la passe dans un aéro-club
CPL
 
La licence de pilote professionnel (CPL) qui permet de faire, essentiellement, du travail aérien (par exemple de l'épandage agricole)
IFR
 
La qualification de vol aux instruments (IFR), sur monomoteur ou bimoteurs, qui permet de faire du transport de passager par tous les temps
ATPL
 
La licence de pilote de Ligne (ATPL) qui permet de voler en équipage sur avion de grosse capacité.
CTP
 
Il faut mentionner une qualification particulière pour certaines navigations long-courriers (Certificat Transocéanique et Polaire).
 
La carrière d'un pilote dans une grande compagnie
   
 
Après une formation de base de 2 à 3 ans, et à condition de passer le filtre (très sélectif) du recrutement en grande compagnie, elle débute comme copilote sur moyen ou court-courrier. Elle se poursuit comme copilote sur long-courrier. Puis commence alors la carrière dans la fonction de Commandant de bord, sur moyen-courrier puis, enfin, sur long-courrier.

A chaque changement de type d'avion il faut suivre un stage de formation qui dure environ deux mois, et il faut réussir l'examen final.

Trois fois par an (deux fois au simulateur de vol et une fois en ligne) il faut démontrer sa compétence devant un pilote contrôleur. L'incompétence est sanctionnée immédiatement par la suspension des fonctions et l'immobilisation au sol.

 
Les voies d'accès
   
 
Un jeune en études supérieures peut:

Entreprendre Math Sup. ou Spé et passer le concours de l'ENAC (École Nationale de l'Aviation Civile): La formation est gratuite mais il faudra ensuite passer la sélection pour passer en compagnie. Toutefois le processus de sélection de l'ENAC est très proche de celui (à titre d'exemple) d'Air France.

Passer le concours Air France des Pilotes Cadets. Le niveau est Bac + 1 à Bac + 5, la limite d'âge étant fonction du niveau d'études. Compte tenu des capacités globales demandées, les chances de réussite sont comparables, quelque soit le nombre d'années d'études après le Bac. Avantages: D'une part, la formation est financée par Air France, qui passe un contrat de qualification avec les postulants, et qui se rembourse en partie sur les salaires versés, d'autre part, la sélection est passée au départ (ce qui ne dispense pas de l'obligation de réussite aux différentes qualifications!).

Entreprendre Math Sup. ou Spé et passer le concours de l'armée de l'air ou de l'aéronavale, ou faire un autre recrutement dans les armées, et faire une formation militaire, puis une carrière d'une douzaine d'années, et ensuite faire une transformation vers le civil. Les armées aident à la reconversion, et le taux de réussite des anciens militaires dans les sélections civiles est excellent. Avantage: La formation dans l'armée est gratuite, et la reconversion se fait à moindre coût. On fait deux carrières différentes en tant que pilote, ce qui est professionnellement très satisfaisant.

Entreprendre d'autres études, acquérir un métier, découvrir le pilotage par lui même: Financer une formation en aéro-club, puis en école privée de pilotage. Travailler dans un premier temps dans l'aviation régionale puis, éventuellement, passer une sélection dans une grande compagnie, la porte de celles-ci restant ouverte malgré l'existence des autres voies d'accès. Cette voie est la plus coûteuse, et la plus aléatoire en terme de carrière.
 
Contacts et liens utiles
   
 
  Direction Générale de l'Aviation Civile
50 rue Henry-Farman
75720 PARIS CEDEX 15
Tél. 01 58 09 43 21
     
  École Nationale de l'Aviation Civile
7 avenue Édouard Belin
BP 4005 - 31055 TOULOUSE CEDEX
Tél. 05 62 17 40 00
     
  Fédération Nationale Aéronautique
155 avenue de Wagram
75017 PARIS
Tél. 01 44 29 92 00
 
 
Il faut ajouter la presse spécialisée pour les adresses des écoles privées:
 
  Magazine d'actualité aéronautique
www.air-cosmos.com
     
  Le 1er mensuel aéronautique Européen depuis 1973.
www.aviation-pilote.com
     
  Magazine mensuel de la Fédération Française Aéronautique conçu pour les pilotes par des pilotes.
www.ff-aero.fr
   
   
   
   
   
   
   
   
  DEBUT